Page d'accueil / Sommaire moto / Grille Championnats du Monde

 

 

Elles ont couru en moto
(Championnats du Monde et d'Europe)

 

En GP Moto (Championnats du Monde catégories solo) :
 

 

Il semblerait que la première femme en GP solo ait été la Britannique Beryl Swain engagée avec son Itom en 50cc au TT 1962. Elle finira 22ème, laissant trois hommes derrière elle.
 

Depuis, quelques-unes de ses consoeurs ont tenté leur chance avec plus ou moins de bonheur.
Elles sont trois à avoir marqué des points en championnats du Monde :
 

 

Il aura fallu attendre 1988 pour qu'une fille, la Finlandaise Taru Rinne, marque des points en GP. C'était au Castellet en 1988 et elle se classa 14ème des 125cc. Elle a en tout marqué 25 points entre 88 et 89. Elle signa également le 2ème temps des essais du GP d'Allemagne 125 en 1989.
La Japonaise Tomoko Igata a marqué elle aussi des points en 125 (30 points en 94 et 95).
Enfin, en 2001, l'Allemande Katja Poensgen a été la première à marquer en 250cc.
 

 

Le GP d'Allemagne '88 semble présenter le record de participation féminine : elles étaient trois engagées,Gschwander, Kummer et Rinne.

Markéta Janáková, qualifiée au GP de République Tchèque 125 en 2003, serait la plus jeune femme au départ d'un GP moto
 

 

On peut également signaler que Mike Duff, vainqueur de 3 GP dans les années 60, vit aujourd'hui sous le nom de Michelle Duff.
 

D'autres encore ont participé aux GP, mais sans parvenir à marquer des points.
Voici celles que je connais :
 

 

L'Américaine Gina Bovaird fut en 1980 la première femme licenciée aux USA et la première engagée à Daytona. En 1981 elle manqua la qualification à quelques GP et fut, au GP de France 82 à Nogaro la première et unique femme au départ d'un GP 500.
L'Allemande Inge Arends a couru en GP 50cc en 1983.
L'Allemande Undine Kummer a couru en GP 80cc en 1988 et 1989
L'Allemande Petra Gschwander courut avec son frère Michael en 80cc dans les années 80.
L'Italienne Daniela Tognoli a disputé quelques GP dans le team de son père en 1993 et 1994.
Les Australiennes Cath Thompson (2001) et Linda Walsh (1990-1992) et les Tchèques Markéta Janáková (2003) et Andrea Tou┼íková (2008 et 2010) ont obtenu des places de Wild-Card en GP 125.
 

Enfin, quelques-unes ont obtenu des wild-cards mais ne sont pas parvenues à se qualifier :
 

 

la Hongroise Nicklett Kovács (2007), la Française Ornella Ongaro (2009) et l'Australienne Candice Scott (2005).
 

Markéta Janáková a été championne de République Tchèque en 125cc en 2003.
Ornella Ongaro a remporté une course du championnat de France 125cc en 2009.
 


En sidecars (Grands-Prix, Coupe du Monde, Championnat du Monde) :
 

 

Si aucune femme n'a (pour l'instant) jamais marqué de points comme pilote au niveau mondial, elles furent nombreuses en qualité de passagères.
Voici celles que j'ai pu relever pour l'instant (le prénom est quelquefois trompeur):
 

 

Rita Aeberli, Rosetta Arnold (Rosetta Hanks), Julia Bingham, Anna Burkard, Erika Butscher, Jane Fleury, Gertrud Hahn, Dawna Holloway, Marianne Kjellmodin-Hansen, Ruth Laidlow, Hélène Marzloff, Marie Mühlemann, Armgard Neumann, Muriel Prigent, Carolina Riedel, Dane Rowe, Karin Sterzenbach, Inge Stoll.
 

 

On peut encore citer Renate Burkhalter, Estelle Foster, Marie-Laure Lambert, Anneke Mak, Cathy Tickle, Pat Wise... parmi celles qui furent passagères en Grand Prix mais n'ont jamais marqué de points.
Il doit y en avoir d'autres...
 


En championnat d'Europe de vitesse :
 

Elles sont quelques-unes à avoir accédé aux points en championnats d'Europe.

 

- En 50cc : Inge Arends (Allemagne, 1983, 1984), Petra Gschwander (Allemagne, 1988), Undine Kummer (Allemagne, 1989).
 

 

- En 125cc : Anna Carlsson, (Suède, 2007), Rosa Ferrández, (Espagne, 2006, 2007), Nicklett Kovács (Hongrie, 2005-2007), Heta Lauslehto (Finlande, 2001-2003), Ornella Ongaro (France, 2006), Taru Rinne (Finlande, 1988); Ingrid Sandum, (Norvège, 2008), Andrea Touskova (Rép. Tchèque, 2007).
 

 

Aucune femme n'a marqué de points en 250cc ni en 500cc.
 

 

- En Supersport : Tina Katrasnik (Slovénie, 2008), Katia Poensgen (Allemagne, 1997-1999), Nina Prinz (Allemagne, 2004).
 

 

Aucune femme n'a marqué de points en Superbike.
 

 

- En Supermono : Elli Bindrum. (Allemagne, 1997), Katia Poensgen (Allemagne, 1997, 1998).
Katia Poensgen a remporté la série en 1998.
 

 

- En Superstock : Samuela De Nardi (Italie, Coupe 1000 2007), Jitka Formankova (Rép. Tchèque, Coupe 600 2005), Markéta Janáková (Rép. Tchèque, Coupe 600, 2005), Monika Jaworska (Pologne, Coupe 600 2008), Katia Poensgen (Allemagne, 1999, 2000, 2002), Alessia Polita (Italie, 2005), Nina Prinz (Allemagne, 2008), Petra Sövegjártó (Hongrie, Coupe 600 2005).
 

 

La Sidecar EuroCup 2004 a vu pour la première fois une femme pilote de sidecar marquer des points au niveau européen. Il s'agissait de plus de l'équipage entièrement féminin composé de Ruth Laidlow au guidon et de Lisel Marie Amos dans le panier. Ruth Laidlow a encore marqué des points en 2006, 2007 et 2008.

Par ailleurs, Corinne Alibaux, Lisel Marie Amos, Bernadette Bosman, Fernanda Caloni, Fiona Baker-Milligan, Julia Bingham, Bernadette Bosman, Ruth Clements, Julie Downey, Jane Fleury, Helga Gierlinger, Gudrun Giesemann, Elvira Häggenmüller, Ulla Harms, Lydie Kestler, Petra Kooman, Renee Kurtisaar, Ruth Laidlow, Natasja Meinds, Anke Mertens, Rachel Norbury-Lea, Beate Öhlmann, Petra Pahl, Helga Pickl, Carolina Riedel, Ursula Ruppert, Madeleine Sansonens, Lin Scarth, Diana Schwegler, Tonnie van Bergen et Michèle Voilque ont marqué des points comme passagères.
 

En 2005, l'UEM a créé des Coupes Féminines en 600 et 1000cc.

 

 

600cc

1000cc

2005

Alessia Polita (Italie)

Samuela De Nardi (Italie)

2006

Chiara Valentini (Italie)

Paola Cazzola (Italie)

2007

Iris ten Katen (Pays-Bas)

Nina Prinz (Allemagne)

2008

Iris ten Katen (Pays-Bas)

Nina Prinz (Allemagne)

Markéta Janáková (Rép. Tchèque), Eliana Pezzilli (Italie), Elena Rosell (Espagne) ont également remporté des victoires dans ces coupes.
 


En Endurance :
 

Elles sont quelques-unes à avoir accédé aux points en championnat du Monde.

 

   La Néerlandaise Gerrie van Rooyen en 1982 et 1984. Elle a remporté avec Marko Bonke les 24 heures d'Imola 1982 (épreuve boycottée par les équipages de pointe). Il se dit qu'elle serait un transsexuel.
   La Française Véronique Parisot en 1985 et 1988.
   Les Canadiennes Toni Sharpless et Kathleen Coburn en 1988.
   L'Australienne Rebecca Belbin en 1991 et 1992.
J'ignore si des femmes ont été classées après 2001 où seuls les équipes sont recensées.
 

Quelques Dames ont participé au Bol d'Or :

 

   En 1938, Mademoiselle Defer fut la première femme engagée au Bol d'Or.
   En 1939, Mademoiselle Mary (probablement un pseudonyme) fut la première femme à finir le Bol d'Or. Elle sera classée 19ème.
   Claude Brezzo en 1969.
   Anne-Marie Lagauche en 1970 et de 1972 à 1974.
   Gabrielle Toigo en 1972 et 1974.
Recherches jusqu'en 1979.
 


 

RETOUR HAUT DE PAGE