Page d'accueil / Sommaire moto / Grille Championnats du Monde

année 1991

classements 1992

année 1993

 

Les Championnats du Monde de Courses sur Route
L'année 1992


REVOLUTION DE PALAIS

L'IRTA (International Racing Team Association) a été fondée en 1986 pour défendre les intérets des chefs d'écurie et de leurs sponsors face à la puissante FIM. Lorsqu'en 1991 la FIM annonça sa décision de faire disputer la classe 500cc par des 4-temps, le refus catégorique des grands constructeurs amena l'IRTA à préparer l'organisation d'un championnat parallèle pour 1992. La FIM, d'abord fermement opposée s'est vite trouvé isolée et dut faire volte-face en cautionnant ce nouveau championnat pour conserver un semblant de contrôle.

Ce nouveau championnat sera géré par quatre entités :
- l'IRTA, qui s'engage à fournir un plateau "prêt à courir" composé d'équipes sélectionnées s'engageant par contrat à disputer l'integralité du championnat. Elle devront désigner un circuit et ne s'entraîner que là, nommer un pilote remplaçant pour ne pas rater de course en cas d'accident et présenter un "look" professionnel en soignant les tenues du personnel et la décoration des motos.
- TWP (Two Wheels Promotion), la société de Bernie Ecclestone, déjà grand ordonateur du cirque de la F1, fournira les circuits et les dates en coordonnant les promoteurs des Grands Prix.
- La société espagnole DORNA gèrera les droits de diffusion des GP par les télévisions.
- La FIM, enfin, apportera la caution officielle du règlement sportif. Elle comptera les points et couronnera les champions du Monde.

Aux équipes régulièrement engagées s'ajouteront pour chaque Grand Prix et dans chaque catégorie deux places dites "Wild Cards" pour lesquelles la Fédération du pays pourra nommer des pilotes.

Les catégories recoivent une nouvelle dénomination : GP1 pour les 500, GP2 pour les 250 et GP3 pour les 125 mais dans les faits tout le monde continuera à utiliser les dénominations classiques.

Malheureusement ce programme exclut complètement les sidecars qui deviennent définitivement les parents pauvres des Grands Prix. On voudra même les faire courir le samedi et ils auront de grosses difficultés à se faire verser leurs primes.

 

 

LE REGLEMENT ET LES EPREUVES DE 1992

Sur un plan purement sportif, le système de points change de nouveau. Seuls les dix premiers marquent selon le barême suivant (tous les résultats comptent pour le championnat) :

1er

2ème

3ème

4ème

5ème

6ème

7ème

8ème

9ème

10ème

20 pts

15 pts

12 pts

10 pts

8 pts

6 pts

4 pts

3 pts

2 pts

1 pt

Les GP des USA, d'Autriche, de Tchécoslovaquie et de Saint-Marin disparaissent.
Le GP d'Europe qui avait remplacé celui de Yougoslavie, est reconduit sur le nouveau circuit de Barcelone.
Les GP de Hongrie, du Brésil et d'Afrique du Sud sont de nouveau programmés.


LES USINES ENGAGEES EN 1992

La notion de pilote privé courant pour son propre compte disparait.
Il subsistera toutefois la différence entre les équipes gérées ou fournies directement par les constructeurs et celles qui achètent ou louent leurs machines.

APRILIA (Italie)

125cc (mono., 2-tps.)

Gramigni (Unlimited Jeans)

250cc (V2, 2-tps.)

Reggiani (Unlimited Jeans), Chili, Biaggi (Telkor-Iberna)

CAGIVA (Italie)

500cc (4 cyl., 2-tps.)

Lawson, Barros

GAZZANIGA (Italie)

125cc (mono., 2-tps.)

Vitali, Palmieri

GILERA (Italie)

250cc (V2, 2-tps.)

Ruggia, Lavado

LIBRENTI (Italie)

500cc (4 cyl., 2-tps.)

Papa

HONDA (Japon)

125cc (mono., 2-tps.)

Gresini, Ueda (Pileri-Marlboro)

NSR - 250cc (V2, 2-tps.)

Cadalora (Kanemoto-Rothmans), Bradl (HB Germany), Romboni (HB Italy), Cardus (Repsol), Capirossi (Pileri-Marlboro)

NSR - 500cc (V4, 2-tps.)

Doohan (Rothmans), Gardner (Kanemoto-Rothmans), Crivillé (Campsa)

PATON (Italie)

500cc (V4, 2-tps.)

Pedercini

ROTAX (Autriche)

125cc (mono., 2-tps.)

Öttl (Team AGV Germany)

SUZUKI (Japon)

RGV - 250cc (V2, 2-tps.)

Zeelenberg, Torrontegui (Lucky Strike)

RGV - 500cc (V4, 2-tps.)

Schwantz, Chandler (Lucky Strike)

VRP (Italie)

500cc (4 cyl., 2-tps.)

Leuthe

YAMAHA (Japon)

125cc (mono., 2-tps.)

Fiorillo, Bosio (Team Lazzarini-Belgarda)

TZ-M - 250cc (V2, 2-tps.)

Schmid (Mitsui)

YZR - 500cc (V4, 2-tps.)

Rainey, Kocinski (Roberts-Marlboro), Garriga (Ducados), Mackenzie, Du Hamel (Yamaha Motor France)

- C'est Giacomo Agostini qui dirige le team Cagiva.
- L'usine Yamaha a vendu des moteurs à deux fabricants de cadre, ROC et Harris, pour en faire des motos à vendre aux teams "privés" en remplacement des vieilles Honda RS et Suzuki RG qui disparaissent.


LE CHAMPIONNAT 1992 ET SES 13 EPREUVES


 

Cromie McCandless
Vainqueur de 2 Grand Prix en 125cc et 500cc.
18 janvier 1921 - 17 janvier 1992



29 mars 1992

GP du JAPON

Suzuka

125 cc

Ralf Waldmann

D

Honda

250 cc

Luca Cadalora

I

Honda

500 cc

Michael Doohan

AUS

Honda


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Bruno Casanova (I, Aprilia)

Ralf Waldmann (D, Honda)

250cc

Nobuatsu Aoki (J, Honda)

Luca Cadalora (I, Honda)

500cc

Kevin Schwantz (USA, Suzuki)

Michael Doohan (AUS, Honda)

Premier conflit entre la FIM et l'IRTA. Celle-ci souhaite que les Wild-Cards ne marquent pas de points puisqu'ils ne suivent pas tout le championnat.
A la demande des constructeurs japonais ils y avait 23 Wild-Cards à Suzuka et parmi eux Nobuattsu Aoki, Daryl Beattie, Tetsuya Harada ou Tadayuki Okada.
La FIM obtiendra gain de cause et les Wild-Cards conserveront leurs points.

Wayne Gardner est victime d'un accident dans lequel il se casse une jambe.


12 avril 1992

GP d'AUSTRALIE

Eastern Creek

125 cc

Ralf Waldmann

D

Honda

250 cc

Luca Cadalora

I

Honda

500 cc

Michael Doohan

AUS

Honda


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Kazuto Sakata (J, Honda)

Bruno Casanova (I, Aprilia)

250cc

Helmut Bradl (D, Honda)

Carlos Cardús (E, Honda)

500cc

Michael Doohan (AUS, Honda)

Michael Doohan (AUS, Honda)

Peter Öttl, blessé, est remplacé par Garry McCoy, un Australien soutenu par Barry Sheene maintenant établi en Australie.
Wayne Gardner, blessé lui aussi est remplacé par Daryl Beattie.
John Kocinski se blesse aux essais et déclare forfait.


 

19 avril 1992

GP de MALAISIE

Shah Alam

125 cc

Alessandro Gramigni

I

Aprilia

250 cc

Luca Cadalora

I

Honda

500 cc

Michael Doohan

AUS

Honda


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Alessandro Gramigni (I, Aprilia)

Ralf Waldmann (D, Honda)

250cc

Pierfrancesco Chili (I, Aprilia)

Luca Cadalora (I, Honda)

500cc

Michael Doohan (AUS, Honda)

Wayne Rainey (USA, Yamaha)

Kocinski, Schwantz et Gardner sont absents. Seul l'Australien est remplacé.


 

10 mai 1992

GP d'ESPAGNE

Jerez

125 cc

Ralf Waldmann

D

Honda

250 cc

Loris Reggiani

I

Aprilia

500 cc

Michael Doohan

AUS

Honda

sidecars

Steve Webster
+ Gavin Simmons

GB

LCR/ADM


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Kazuto Sakata (J, Honda)

Gabriele Debbia (I, Honda)

250cc

Luca Cadalora (I, Honda)

Loris Reggiani (I, Aprilia)

500cc

Michael Doohan (AUS, Honda)

Michael Doohan (AUS, Honda)

Sidecars

Darren Dixon / Sean Dixon (GB, LCR/Krauser)

Steve Webster / G. Simmons (GB, LCR/ADM)

Alessandro Gramigni s'est blessé au genou dans un accident de moto sur une route près de Mugello. Il est absent au GP d'Espagne (Le Docteur Costa qui le soigne l'avait dèjà soigné à l'äge d'une semaine pour une malformation du pied).
C'est Shin'ichi Itō qui devait remplacer Gardner mais le Japonais s'est blessé en essai à Jarama.


24 mai 1992

GP d'ITALIE

Mugello

125 cc

Ezio Gianola

I

Honda

250 cc

Luca Cadalora

I

Honda

500 cc

Kevin Schwantz

USA

Suzuki


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Ezio Gianola (I, Honda)

Ezio Gianola (I, Honda)

250cc

Pierfrancesco Chili (I, Aprilia)

Luca Cadalora (I, Honda)

500cc

Michael Doohan (AUS, Honda)

Kevin Schwantz (USA, Suzuki)

Peter Goddard est absent, blessé en essais à Barcelone.


 

31 mai 1992

GP d'EUROPE

Catalunya, Barcelone (Espagne)

Catalunya 92

-

 

125 cc

Ezio Gianola

I

Honda

250 cc

Luca Cadalora

I

Honda

500 cc

Wayne Rainey

USA

Yamaha


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Ezio Gianola (I, Honda)

Carlos Giró (E, Aprilia)

250cc

Max Biaggi (I, Aprilia)

Loris Reggiani (I, Aprilia)

500cc

Michael Doohan (AUS, Honda)

Michael Doohan (AUS, Honda)

Première pole de Massimiliano "Max" Biaggi.


14 juin 1992

56. GP d'ALLEMAGNE

Hockenheim

125 cc

Bruno Casanova

I

Aprilia

250 cc

Pierfrancesco Chili

I

Aprilia

500 cc

Michael Doohan

AUS

Honda

sidecars

Steve Webster
+ Gavin Simmons

GB

LCR/ADM


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Ralf Waldmann (D, Honda)

Ezio Gianola (I, Honda)

250cc

Max Biaggi (I, Aprilia)

Loris Reggiani (I, Aprilia)

500cc

Michael Doohan (AUS, Honda)

Michael Doohan (AUS, Honda)

Sidecars

Rolf Biland / Kurt Waltisperg (CH, LCR/Krauser)

Steve Webster / G. Simmons (GB, LCR/ADM)

Première victoire pour Bruno Casanova.
Wilco Zeelenberg, blessé à Barcelone, est remplacé par le pilote de 125 Noboyuki Wakai.
Carlos Cardus s'est blessé aux essais.


27 juin 1992

62. DUTCH TT

Assen

125 cc

Ezio Gianola

I

Honda

250 cc

Pierfrancesco Chili

I

Aprilia

500 cc

Álex Crivillé

E

Honda

sidecars

Rolf Biland
+ Kurt Waltisperg

CH

LCR/Krauser


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Ezio Gianola (I, Honda)

Gabriele Debbia (I, Honda)

250cc

Max Biaggi (I, Aprilia)

Pierfrancesco Chili (I, Aprilia)

500cc

Eddie Lawson (USA, Cagiva)

Juan Garriga (E, Yamaha)

Sidecars

Rolf Biland / Kurt Waltisperg (CH, LCR/Krauser)

Rolf Biland / Kurt Waltisperg (CH, LCR/Krauser)

En 125, Ueda et Koch, blessés, sont absents.
Raudies est forfait suite à une chute aux essais.
En 250, Cardus est absent.
Première victoire en 500 pour Álex Crivillé, la première d'un Espagnol dans la catégorie-reine.
Cinq absents en 500 : Doohan, Gardner, Goddard, Lopez-Mella et Rainey, blessé à Hockenheim.
Pour Doohan, les conséquences seront sérieuses. Sa jambe est gravement blessé et les médecins hollandais parleront même d'amputation. Il devrait être éloigné des circuits pour un moment.
Autre accident aux essais : après une chute, la Cagiva de Barros a fauché une femme commissaire qui a dû être amputée d'une jambe.


12 juillet 1992

GP de HONGRIE

Hungaroring, Budapest

125 cc

Alessandro Gramigni

I

Aprilia

250 cc

Luca Cadalora

I

Honda

500 cc

Eddie Lawson

USA

Cagiva

sidecars

Rolf Biland
+ Kurt Waltisperg

CH

LCR/Krauser


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Alessandro Gramigni (I, Aprilia)

Fausto Gresini (I, Honda)

250cc

Luca Cadalora (I, Honda)

Pierfrancesco Chili (I, Aprilia)

500cc

Doug Chandler (USA, Suzuki)

Alex Barros (BR, Cagiva)

Sidecars

Rolf Biland / Kurt Waltisperg (CH, LCR/Krauser)

Steve Webster / G. Simmons (GB, LCR/ADM)

Jean-Pierre Jeandat est renvoyé du team 250 Euromoto où il est remplacé par José Kuhn.
Eddie Lawson offre à Cagiva sa première victoire en GP. C'est la première victoire d'une machine européenne en 500 depuis celle d'Agostini sur MV au Nürburgring en 1976 (hormis celle de la Sanvenero de Frutschi au GP de France boycoté de 1982). Lawson a fait le bon choix de pneus lors du deuxième départ donné suite à une grosse averse.
Goddard, blessé, est remplacé par Andrew Stroud.


19 juillet 1992

GP de FRANCE

Circuit de Nevers, Magny-Cours

Magny-Cours 92

-

 

125 cc

Ezio Gianola

I

Honda

250 cc

Loris Reggiani

I

Aprilia

500 cc

Wayne Rainey

USA

Yamaha

sidecars

Rolf Biland
+ Kurt Waltisperg

CH

LCR/Krauser


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Ezio Gianola (I, Honda)

Fausto Gresini (I, Honda)

250cc

Pierfrancesco Chili (I, Aprilia)

Loris Reggiani (I, Aprilia)

500cc

Doug Chandler (USA, Suzuki)

Wayne Gardner (AUS, Honda)

Sidecars

Rolf Biland / Kurt Waltisperg (CH, LCR/Krauser)

Darren Dixon / A. Hetherington (GB, LCR/Krauser)

Parmi les Wild-cards on trouve, pour sa première course de vitesse, le champion du Monde de Moto-cross Jean-Michel Bayle. Il sera 38ème aux essais et 24ème en course.
Jean-Michel Bayle a été champion du Monde de Moto-Cross en 1988 (125cc) et 1989 (250cc). Il n'a rien à voir avec le bordelais Jean-Pierre Bayle qui courait dans les années 50.
Jeandat retrouve les GP en prenant la place d'Antonio Sanchez, malade depuis le début de la saison, et la seconde Aprilia de Protat. Malheureusement il sera blessé aux essais. Il prendra le départ mais devra abandonner et renoncer pour le reste de la saison.
En 500, Buckmaster est remplacé par Jamie Whitham, un protégé de l'ancien vainqueur du TT Mick Grant.


2 août 1992

GP de GRANDE-BRETAGNE

Donington Park

125 cc

Fausto Gresini

I

Honda

250 cc

Pierfrancesco Chili

I

Aprilia

500 cc

Wayne Gardner

AUS

Honda

sidecars

Rolf Biland
+ Kurt Waltisperg

CH

LCR/Krauser


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Bruno Casanova (I, Aprilia)

Noboru Ueda (J, Honda)

250cc

Pierfrancesco Chili (I, Aprilia)

Pierfrancesco Chili (I, Aprilia)

500cc

Eddie Lawson (USA, Cagiva)

Wayne Rainey (USA, Yamaha)

Sidecars

Rolf Biland / Kurt Waltisperg (CH, LCR/Krauser)

Rolf Biland / Kurt Waltisperg (CH, LCR/Krauser)

Premier GP pour Neil Hodgson , Wild-Card en 125.
Luca Cadalora est champion du Monde des 250cc. C'est son deuxième titre consécutif.
Barros est absent.Crine est remplacé par Bonhuil et Buckmaster par Whitham.


23 août 1992

GP du BRESIL

Interlagos, Sao Paulo

Inerlagos 92

-

 

125 cc

Dirk Raudies

D

Honda

250 cc

Luca Cadalora

I

Honda

500 cc

Wayne Rainey

USA

Yamaha


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Kazuto Sakata (J, Honda)

Dirk Raudies (D, Honda)

250cc

Max Biaggi (I, Aprilia)

Loris Reggiani (I, Aprilia)

500cc

John Kocinski (USA, Yamaha)

Wayne Rainey (USA, Yamaha)

Première victoire de l'Allemand Dirk Raudies.
Mick Doohan est de retour mais sa jambe est encore trop abîmée pour qu'il soit pleinement efficace.
Andreas Leuthe a abandonné la VRP pour une Harris/Yamaha et Marco Papa fera les deux derniers GP pour Cagiva.
Il était prévu une course de sidecars mais elle sera annulée à cause des frais de déplacement trop coûteux.


6 septembre 1992

GP d'AFRIQUE du SUD

Kyalami

Kyalami 92

-

 

125 cc

Jorge Martínez

E

Honda

250 cc

Max Biaggi

I

Aprilia

500 cc

John Kocinski

USA

Yamaha


 

Pole-position

Record du tour

125cc

Alessandro Gramigni (I, Aprilia)

Carlos Giró (E, Aprilia)

250cc

Helmut Bradl (D, Honda)

Max Biaggi (I, Aprilia)

500cc

John Kocinski (USA, Yamaha)

Wayne Gardner (AUS, Honda)

Alessandro Gramigni est champion du Monde des 125cc. C'est le premier titre pilote pour la marque Aprilia.
Max Biaggi remporte son premier Grand Prix.
Wayne Rainey est champion du Monde des 500cc. C'est son troisième titre consécutif.
C'était le dernier GP pour les anciens champions du Monde 500 Eddie Lawson et Wayne Gardner.


13 septembre 1992

Manche supplémentaire

Circuit national, Assen

Assen, circuit national 92

-

 

sidecars

Egbert Streuer
+ Peter Brown

NL
GB

LCR/Yamaha


 

Pole-position

Record du tour

Sidecars

Rolf Biland / Kurt Waltisperg (CH, LCR/Krauser)

Egbert Streuer / Peter Brown (NL/GB, LCR/Yamaha)

Cette manche supplémentaire pour les sidecars (probablement organisée pour compenser l'annulation de la course du Brésil) était disputée lors de la manche hollandaise du Championnat du Monde des Superbikes.

Rolf Biland et Kurt Waltisperg sont champions du Monde des sidecars (quatrième titre pour la paire).
Premier GP pour les néerlandais Benny Janssen et Frans Geurts van Kessel, champions du Monde de sidecar-cross en 1990.


 

Willy Faust
Champion du Monde des sidecars en 1955.
Vainqueur de 3 Grand Prix en Sidecars..
10 janvier 1924 - 12 novembre 1992



 

LES CHAMPIONS DU MONDE 1992

 

125 cc

Alessandro Gramigni

I

Aprilia*

250 cc

Luca Cadalora

I

Honda

500 cc

Wayne Rainey

USA

Yamaha*

sidecars

Rolf Biland
+ Kurt Waltisperg

CH

LCR/Krauser

Le titre "constructeur" des 125cc est attribué à Honda.
Le titre "constructeur" des 500cc est attribué à Honda.
Les autres titres "constructeur" sont attribués aux constructeurs équipant les champions.

 

 

ACCES AUX TABLES DE RESULTATS

125

250

500

SIDECARS

Les résultats des Championnats d'Europe 1992
Les résultats des Championnats du Monde de Superbikes 1992

Les courses en France en 1992


 

Ils ont disparu cette année.
... Cromie McCandless, 71 ans (17 janvier),
Klaus Liegibel, à St-Wendel (15 août),
Willi Faust, 68 ans (12 novembre) ...

 

 

< 1991

RETOUR HAUT DE PAGE

1993 >

 


Si vous souhaitez apporter un complément d'information ou signaler une erreur, cliquez ici