Le prix de Moto-Revue passera cette année à 40 Francs.

Page d'accueil / Sommaire moto / Grille Championnats du Monde

année 1952

classements 1953

année 1954

Les Championnats du Monde de Courses sur Route
L'année 1953


 

LE REGLEMENT ET LES EPREUVES DE 1953

Avec le retour du Grand-Prix de France au calendrier, ce sont maintenant 9 épreuves qui seront déterminantes pour le championnat.


 

LES USINES ENGAGEES EN 1953

AJS (GB)

500cc

Rod Coleman, Bill Doran, Robin Sherry

BMW (Allemagne)

500cc
Sidecar

Hans Baltisberger, Georg Meier, Walter Zeller
Wiggerl Kraus, Wilhelm Noll

DKW (Allemagne)

250cc, 350cc

Rudi Felgenheier, Ewald Kluge, Siegfried Wünsche

GILERA (Italie)

500cc

Reg Armstrong, Giuseppe Colnago, Dickie Dale, Geoffrey Duke, Umberto Masetti, Albino Milani,

HOREX (Allemagne)

350cc, 500cc

Georg Braun, Fritz Kläger, Hermann-Paul Müller, Roland Schnell

MOTO-GUZZI (Italie)

250cc, 350cc, 500cc

Fergus Anderson, Enrico Lorenzetti, Bruno Ruffo

MOTO-MORINI (Italie)

125cc

Emilio Mendogni, Luigi Zinzani

MV AGUSTA (Italie)

125cc, 500cc

Carlo Bandirola, Leslie Graham, Cecil Sandford, Carlo Ubbiali

NORTON (G.B.)

350cc, 500cc
Sidecars

Ray Amm, Jack Brett, Ken Kavanagh, Syd Lawton
Eric Oliver

NSU (Allemagne)

125cc, 250cc

Otto Daiker, Werner Haas, Bill Lomas, Hubert Luttenberger

- L'usine Gilera a signé avec deux pilotes anglophones, Reg Armstrong et Dickie Dale.
- Déçu par l'attitude de Norton à son égard et son immobilisme technique, Geoff Duke a préféré se tourner vers la course automobile. Il est intégré à l'équipe Aston-Martin aux côtés de son ami Peter Collins pour des courses d'endurance. Il sera même inscrit aux fameuses 24 heures du Mans. Cependant, il ne s'y sent pas très à l'aise et après avoir recontacté en vain Norton, il cède aux avances de Gilera et intègre la prestigieuse écurie italienne.
Mécontent de la venue des nouvelles recrues, Umberto Masetti, champion 500 en titre, se retrouvera confiné au championnat italien.
- Autre écurie italienne, FB-Mondial s'est mise en retrait des GP pour se consacrer à l'élaboration d'une compétition-client


 

LE CHAMPIONNAT 1953 ET SES 9 EPREUVES.

Les favoris 1953 :
En 125, Le retrait de Mondial ouvre la catégorie à MV et aux prometteuses NSU.
En 250, NSU devrait pouvoir contrer les efficaces Guzzi.
Guzzi s' attaque maintenant aux 350 face à une écurie Norton affaible par le départ de Duke.
En 500, l'inconnue sera bien sûr le résultat du mariage de Duke et de la Gilera. Comment l' Anglais s' adaptera-t-il à la 4-cylindres ?
En sidecars, Eric Oliver a-t-il retrouvé tous ses moyens pour reconquérir son titre ?


 

Hockenheim (Allemagne), 10 mai 1953.
Lors de la course des 250cc de la Rhein-Pokal Rennen, le pilote Gotthilf Gehring qui fut le premier Allemand à marquer un point en championnat du Monde se tue en percutant un pilocier venu sur la piste pour ramasser des lunettes. Le policier sera également tué.


 

Nürburgring (Allemagne), 31 mai 1953.
Le vétéran Ewald Kluge se casse une jambe sur le Nürburgring lors de l'Eifelrennen. Ce sera la fin de sa carrière du champion d'Europe 1938-1939. Il sera remplacé chez DKW par Karl Hofmann.


 

8, 10, 12 juin 1953

35. TOURIST TROPHY

Isle of Man, Mountain Circuit

Dates des courses : Junior TT le 8, 125cc et 250cc le 10 et Senior TT le 13.

125 cc

Leslie Graham

GB

MV Agusta

250 cc

Fergus Anderson

GB

Moto-Guzzi

350 cc

Ray Amm

Rho.

Norton

500 cc

Ray Amm

Rho.

Norton

Les essais sont marqués par de nombreux accidents. Le triple champion du Monde Bruno Ruffo chute à cause du brouillard. De nouveau touché au bras, il décidera de se retirer du sport moto pour passer à l'automobile. Un accident là aussi mettra définitivement un terme à sa carrière sportive.
L'officiel NSU Bill Lomas se blesse à la main et sera indisponible pour la saison. Le jeune John Surtees dont c'est le premier TT se blesse également. Il devait courir le Senior pour Norton mais était également engagé en 250 par EMC. L'Allemand Rudi Felgenheier (DKW) sera lui aussi victime d'un accident qui mettra fin à sa carrière.

Leslie Graham remporte sa première victoire en 125. Il est le premier pilote à avoir remporté un GP dans trois catégories différentes (125, 350, 500).
Ray Amm remporte le Junior TT au guidon d'une Norton classique après avoir essayé la version "Silver Fish" qui se pilote presque à genoux.
Le junior TT connait deux accidents fatals. Stephen et Swarbrick sont tombés, l'un à Bishop's Court, l'autre à Kirk Michael.

Harry L. Stephen
? - 8 juin 1953


Thomas W. Swarbrick
? - 8 juin 1953

Avec cette année la première participation de Gilera au TT, le Senior promettait d'être une belle course réunissant les Gilera de Duke, Armstrong, Dale, les Norton de Amm, Kavanagh, Brett, les MV de Graham et Bandirola, les AJS de Coleman, Doran et enfin la BMW usine de Walter Zeller.
Au deuxième tour, Leslie Graham, alors troisième derrière Duke et Amm, perd le contrôle de sa moto à Bray Hill. Il sera tué sur le coup. Dans ce même tour, l'Australien Geoff Walker chute et se tue en heurtant un arbre.
Dale, Zeller, puis Duke chuteront également, laissant la victoire à Ray Amm, sa première en 500.

Robert Leslie Graham
Champion du Monde 500cc, 1949
14 septembre 1911 - 12 juin 1953


Lors du Senior TT 1949. (Photo Moto-Revue 1949).

Le Palmarès de Leslie Graham
 


Geoffrey J. Walker
1930 - 12 juin 1953



 

27 juin 1953

23. DUTCH TT

Assen

125 cc

Werner Haas

D

NSU

250 cc

Werner Haas

D

NSU

350 cc

Enrico Lorenzetti

I

Moto-Guzzi

500 cc

Geoffrey Duke

GB

Gilera

Werner Haas confirme l'impression qu'il avait donné à Monza l'année précédente. Il ajoute à son palmarès une première victoire en 250. Reg Armstrong et Dickie Dale étaient engagés par NSU pour trouver un remplaçant à Lomas. C'est l'Irlandais qui sera retenu.
Enrico Lorenzetti est le premier continental à gagner en 350 et le premier à faire gagner une moto non britannique dans cette catégorie, Norton (15), Velocette (10) et AJS (2) se partageant les 27 victoires depuis le TT 1949.
Ernie Ring a rejoint le team AJS pour y remplacer Robin Sherry, blessé lui aussi au TT.
Geoffrey Duke remporte sa première victoire au guidon de la Gilera. Amm, alors deuxième est tombé en panne d'essence.
Umberto Masetti se dispute avec Taruffi et quitte l'équipe Gilera en lui repprochant de favoriser Duke.


 

5 juillet 1953

26. GP de BELGIQUE

Spa-Francorchamps

350 cc

Fergus Anderson

GB

Moto-Guzzi

500 cc

Alfredo Milani

I

Gilera

sidecars

Eric Oliver
+ Stanley Dibben

GB

Norton

□ La nouvelle recrue d'AJS, l'Australien Ernie Ring, trouve la mort lors de la course des 500 après avoir fini 8ème en 350.

Ernie Ring
1918 - 5 juillet 1953


Eric Oliver a maintenant pour passager Stanley Dibben, gendre de son rival Cyril Smith. Oliver, Smith et Masuy bénéficient d'un soutien de l'usine Norton.
Bob Onslow ou Les Nutt ? Il subsite un doute concernant le passager de Cyril Smith pour ce Grand Prix.
I semblerait qu'à Spa Smith était engagé avec Bob Onslow, le passager de Drion en 1952 et que Les Nutt devait être avec Jackie Beeton (d'après une photo prise devant leur hötel).
Une autre photo de Mick Woollett montre les trois premiers en bagarre et la légende indique Smith/Onslow.
Mais des résultats d'époque donnent Smith/Nutt deuxièmes et Beeton/Guise huitièmes. Il est probable que Bob Onslow ait été indisponible et que Beeton ait "prêté" Nutt à Smith pour la course.
Il est en tous cas maintenant certain que Nutt a été le passager de Smith pour le reste de la saison.



 

19 juillet 1953

17. GP d'ALLEMAGNE

Schottenring

Malgré les drames de 1951 et 1952, la FIM a dû opter pour ce dangereux circuit à cause d'un conflit entre l'OMK (la fédération allemande) et l'ADAC qui gère les circuit de Solitude et du Nürburgring.
Schotten se trouve à environ 55 km au Nord-Est de Francfort et le circuit mesure 16,080 km.

125 cc

Carlo Ubbiali

I

MV Agusta

250 cc

Werner Haas

D

NSU

350 cc

Carlo Bandirola

I

MV Agusta

500 cc

Walter Zeller

D

BMW

Malgré quelques aménagements exigés par les pilotes d'usine et leurs chefs d'écurie, le circuit de Schotten s'avère tellement mauvais que seules les petites cylindrées sont jugées aptes à y courir une épreuve mondiale !
□ Montanari est le seul pilote Guzzi au départ des 250. Lorenzetti s'est blessé aux essais et Anderson refuse de courir ici.
Les grosses cylindrées disputent des courses hors championnat et en l'absence des teams anglais et italiens.
En 350, Carlo Bandirola l'emporte devant Hofmann (DKW) et Mudford (AJS).
Les 500 voient la victoire de Walter Zeller devant Baltisberger (BMW), HP Müller (Horex) et Hans Meier (BMW), le jeune frère de "Schorsch".


 

2 août 1953

GP de FRANCE

Rouen - Les Essarts

Le circuit des Essarts, long de 5,100 km a été inauguré en 1951.
Il est situé juste au sud de Rouen.

350 cc

Fergus Anderson

GB

Moto-Guzzi

500 cc

Geoffrey Duke

GB

Norton

sidecars

Eric Oliver
+ Stanley Dibben

GB

Norton

Une mauvaise chute en 350 met fin à la saison de Ray Amm.
Pierre Monneret, fils de Georges, est le premier français à monter sur un podium en catégorie solo.
En 500, Pierre Monneret disposait d'une des sept Gilera d'usine engagées.
Cyril Smith a retrouvé Bob Clements, son passager de 1952.
Certains document indiquent que Francis Flahaut, passager de Jean Murit et pilote solo, était marocain. C'était vrai mais à cette époque, le Maroc était encore un protectorat français.


 

15 août 1953

25. GP d'ULSTER

Dundrod, Belfast

Le circuit de Clady, jugé trop penible et trop dangereux, est abandonné par décision des autorités du Comté d'Antrim.
Le nouveau circuit est tracé à Dundrod, au Sud-Est de l'ancien. Il mesure
11,923 km.

125 cc

Werner Haas

D

NSU

250 cc

Reg Armstrong

IRL

NSU

350 cc

Ken Mudford

NZ

Norton

500 cc

Ken Kavanagh

AUS

Norton

sidecars

Cyril Smith
+ Les Nutt

GB

Norton

Reg Armstrong honore son nouveau contrat avec NSU en finissant 2ème en 125 et en remportant son premier GP en 250.
Appelé en remplacement de Ray Amm chez Norton, Ken Mudford remporte son premier GP. C'est la première victoire Néo-Zélandaise.
Ken Kavanagh reporte son premier succès en 500 grâce à des ennuis d'embrayage de Duke.
La première course de sidecars au GP d'Ulster ne voit que sept équipages au départ et cinq à l'arrivée.
Il est maintenant certain (d'après photo) que le passager de Smith était Les Nutt.


 

22, 23 août 1953

23. GP de SUISSE

Bremgarten, Berne

Dates des courses : 250cc et 350cc le 22, 500cc et sidecars le 23.

250 cc

Reg Armstrong

IRL

NSU

350 cc

Fergus Anderson

GB

Moto-Guzzi

500 cc

Geoffrey Duke

GB

Gilera

sidecars

Eric Oliver
+ Stanley Dibben

GB

Norton

Fergus Anderson est assuré d'être champion du Monde en 350cc. Il le devient un peu contre son gré. En effet, au GP de Belgique, il a déposé auprès du Président de la CSI, Piet Nortier, une lettre dans laquelle il déclarait se retirer des championnats du Monde à cause de la mauvaise ambiance que ceux-ci induisent dans les équipes. Il réclamait donc de ne pas marquer de points dans les courses où il serait placé. Agé de 44 ans, il est le plus vieux champion à ce jour.
Moto-Guzzi remporte le titre constructeur dans cette catégorie dès sa première tentative, délogeant les britaniques de leur chasse gardée;

Fergus Kinloch Anderson est né le 9 février 1909 à Wallington, au sud de Londres, de parents écossais.
Comme Frith et Lorenzetti, il a déjà été champion d'Europe. C'etait en 1947 en catégorie 350cc.

 

Photo Moto-Revue 1953

Geoffrey Duke obtient sa dixième victoire de en 500. Il faut y ajouter les 10 déjà enregistrées en 350 pour faire de lui le recordman de victoires en championnat du Monde.
Eric Oliver et Stan Dibben sont champions du Monde des Sidecars.
Smith pourrait encore dépasser le nombre de points bruts d'Oliver mais le décompte des 4 meilleurs résultats jouerait alors en faveur de celui-ci.
Le Suisse Florian Camathias a disputé toutes les catégories (solo et sides) du programme.

Comme précédemment, le GP de Suisse automobile est organisé le même jour. Alberto Ascari, un ancien motocycliste, y remporte la victoire et son deuxième titre de champion du Monde.


 

6 septembre 1953

GP des NATIONS

Monza (Italie)

125 cc

Werner Haas

D

NSU

250 cc

Enrico Lorenzetti

I

Moto-Guzzi

350 cc

Enrico Lorenzetti

I

Moto-Guzzi

500 cc

Geoffrey Duke

GB

Gilera

sidecars

Eric Oliver
+ Stanley Dibben

GB

Norton

Une menace de boycott a un moment plané sur ce Grand Prix. Les organisateurs ont décidé de ne pas verser de prime de départ aux pilotes des usines italiennes. Soutenus par les privés, les officiels finiront in-extemis par faire revenir les organisateurs sur leur décision.

Werner Haas a accumulé suffisament de points pour s'assurer des deux titres en petites cylindrées. Il est le premier champion du Monde qui ne soit ni italien ni britannique.

Werner Haas est né à Augsburg le 30 mai 1927.
Il a commencé à courir dans des courses régionales en Bavière vers 1950 où ses succès lui valent d'obtenir sa licence internationale pour 1952.

 

Dessin Moto-Revue 1954

En 125, NSU a confié une machine au privé autrichien Ruppert Holaus qui court habituellement sur FB-Mondial en 125, Moto-Guzzi en 250 et Norton en 350. Une 250 est confiée également à Umberto Masetti.
Geoff Duke n'avait pour véritable adversaire que son coéquipier Reg Armstrong et cette victoire lui offre son quatrième titre de champion du Monde.
Les Norton et AJS d'usine ne sont pas arrivées au circuit
MV Agusta est à la recherche d'un remplaçant de Graham. Des machines sont confiées à Cecil Sandford, H.-P. Müller et Masetti qui ne courra pas.


 

Hanovre (Allemagne), 27 septembre 1953.
La course Eilenriederennen, dernière manche du championnat allemand, sera marquée par la dernière course et la dernière victoire du grand Georg "Schorsch" Meier.


 

4 octobre 1953

4. GP d'ESPAGNE

Montjuich, Barcelone

Le circuit est une nouvelle fois redessiné et trouve ce qui sera sa forme définitive.
Cette nouvelle configuration développe 3,790 km.

125 cc

Angelo Copeta

I

MV Agusta

250 cc

Enrico Lorenzetti

I

Moto-Guzzi

500 cc

Fergus Anderson

GB

Moto-Guzzi

Angelo Copeta obtient sa première victoire en GP.
Si le titre pilote des 125 est attribué depuis Monza, celui des constructeurs sera plus compliqué à attriuer. En effet, MV Agusta et NSU se retrouvent avec une parfaite égalité de points et de places sur toute la saison.
Pour attribuer un titre, la FIM tient compte 1- des points nets, 2- de la qualité des places donnant ces points, 3- du nombre de courses terminées dans les points. Au delà, la FIM calcule le temps mis par le pilote le mieux placé de la marque à chaque course où les deux constructeurs ont marqué (ici toutes les courses). On arrive alors à un avantage de 36 secondes et un dixième pour MV Agusta qui l'emporte donc (voir le détail dans la grille de résultats 125).
Fergus Anderson gagne en 500 au guidon d'une 350cc. (il est le premier pilote depuis Jimmie Simpson en 1934 à gagner en 250, 350 et 500 dans la même saison).


 

Paris (France), octobre 1953.
Lors d'une réunion, la CSI propose d'abandonner le championnat du Monde des pilotes pour 1954 et de limiter le nombre d'épreuve du championnat du Monde des constructeurs à six.
Au congrès d'automne de la FIM à Londres la décision d'arrêter le championnat du Monde des pilotes est ratifiée. Cette décision est approuvée par les constructeurs britanniques qui craignent de ne pouvoir suivre financièrement leurs puissants rivaux italiens.
Réunis à Milan le 6 décembre, les constructeurs redemandent la réduction des épreuves du championnat du Monde des constructeurs à six et la possibilité de ne pas s'aligner pour ce championnat.
La CSI, réunie à Paris le 10 décembre, rejette les demandes des constructeurs et décide d'abandonner finalement le championnat du Monde des constructeurs et de réorganiser le championnat du Monde des pilotes.


 

 LES CHAMPIONS DU MONDE 1953

125 cc

Werner Haas

D

NSU*

250 cc

Werner Haas

D

NSU

350 cc

Fergus Anderson

GB

Moto-Guzzi

500 cc

Geoffrey Duke

GB

Gilera

sidecars

Eric Oliver
+ Stanley Dibben

GB

Norton

Le titre constructeur des 125cc va à MV Agusta

 

 

Les Records du tour des GP 1953

 

125cc

250cc

350cc

500cc

Sidecars

TT

Graham (MV)

Anderson (Guz)

Amm (Nor)

Amm (Nor)

 

Assen

Haas (NSU)

Haas (NSU)

Anderson (Guz)

Amm (Nor)

 

Spa

 

 

Amm (Nor)

Duke (Gil)

Oliver (Nor)

Schotten

Haas (NSU)

Haas (NSU)

Hobl (DKW)

Zeller (BMW)

 

Rouen

 

 

Amm (Nor)

Armstrong (Nor)

Oliver (Nor)

Dundrod

Haas (NSU)

Armstrong (NSU)

Mudford (Nor)

Kavanagh (Nor)
Duke (Gil)

Oliver (Nor)

Berne

 

Armstrong (NSU)

Anderson (Guz)

Coleman (AJS)

Oliver (Nor)

Monza

Haas (NSU)

Lorenzetti (Guz)

Lorenzetti (Guz)

Dale (Gil)

Oliver (Nor)
Smith (Nor)

Barcelone

Copeta (MV)

Montanari (Guz)

 

Anderson (Guz)

 


 

 

ACCES AUX TABLES DE RESULTATS

125

250

350

500

SIDECARS

Les courses en France en 1953


 

Ils ont disparu cette année.
... Le Comte Bonacossa, ancien Président de la FICM (30 janvier),
Gotthilf Gehring, en course à Hockenheim (10 mai),
Leslie Graham, Geoff Walker, Harry Stephen et Thomas Swarbrick, au TT (juin),
Celeste Cavaciuti, en essais pour une course de sidecars à Gênes (14 juin),
Ernie Ring, au GP de Belgique à Spa (5 juillet),
Rudi Kuhn, passager de Roland Benz, à Hedemora (12 juillet),
Tazio Nuvolari, 61 ans, (11 août),
Percy Goodman, ancien pilote, un des fondateurs de Velocette (17 octobre)


Ils sont nés cette année.
Jacques Cornu, Bernard Fau, Roland Freymond, Michel Frutschi, Pat Hennen, Alain Michel, Alan North, Reinhold Roth...

 

 

< 1952

RETOUR HAUT DE PAGE

1954 >

 


Si vous souhaitez apporter un complément d'information ou signaler une erreur, cliquez ici