Le prix de Moto-Revue passera cette année à 1,20 NF.

Page d'accueil / Sommaire moto / Grille Championnats du Monde

année 1963

classements 1964

année 1965

 

Les Championnats du Monde de Courses sur Route
L'année 1964

 

LE REGLEMENT ET LES EPREUVES DE 1964

Le Grand Prix des Etats-Unis vient s'ajouter à ceux d'Argentine et du Japon pour conforter le caractère mondial du championnat. Toutefois, les longs et coûteux déplacements qu'imposent ces GP "exotiques" faussent un peu le jeu en défavorisant encore un peu plus les pilotes privés et les petits constructeurs.
 

 

LES USINES ENGAGEES EN 1964

AERMACCHI (Italie)

250cc, 350cc

Gilberto Milani, Renzo Pasolini

BENELLI (Italie)

350cc

Tarquinio Provini

BIANCHI (Italie)

350cc, 500cc

Remo Venturi

BULTACO (Espagne)

125cc

Ramón Torras

CZ (Tchécoslovaquie)

125cc, 250cc, 350cc

Stanislav Malina

DERBI (Espagne)

50cc

José Busquets, Angel Nieto

GREEVES (GB)

250cc

Joe Dunphy

HONDA (Japon)

50cc, 125cc, 250cc, 350cc

Ralph Bryans, Isamu Kasuya, Jim Redman, Tommy Robb, Kunimitsu Takahashi

JAWA (Tchécoslovaquie)

350cc, 500cc

Gustav Havel

KREIDLER (Allemagne)

50cc

Hans-Georg Anscheidt, Luigi Taveri, Tarquinio Provini

MZ (Allemagne de l'Est)

250cc

Alan Shepherd

MV Agusta (Italie)

350cc, 500cc

Mike Hailwood

SUZUKI (Japon)

50cc, 125cc, 250cc

Hugh Anderson, Ernst Degner, Mitsuo Itō, Isao Morishita, Frank Perris, Bert Schneider

YAMAHA (Japon)

125cc, 250cc

Fumio Itō

- Gilera ne se consacrera qu'au championnat d'Italie 500 avec l'Argentin Benedicto Caldarella et le véréran Alfredo Milani. Le sidecariste Florian Camathias se verra confier un moteur pour des tentatives de records qu'il utilisera aussi en GP.
- Outre le championnat italien, Gilera, Morini et FB-Mondial envisagent de disputer quelques Grand Prix.


 

LE CHAMPIONNAT 1964 ET SES 12 EPREUVES.

Le GP d'Argentine, initialement prévu le 3 octobre, sera annulé.


 

2 février 1964

GP des ETATS-UNIS

Daytona Speedway, Daytona Beach (Fl.)

Le Daytona Speedway a été construit de 53 à 59 et a accueilli les fameux 200 miles en 1961.
Le GP n'utilise pas la totalité de l'anneau de vitesse mais aussi une partie infield qui développe 4,989 km.

50 cc

Hugh Anderson

NZ

Suzuki

125 cc

Hugh Anderson

NZ

Suzuki

250 cc

Alan Shepherd

GB

MZ

500 cc

Mike Hailwood

GB

MV Agusta

Une heure et demie avant le départ du GP, Mike Hailwood s'est attaqué aux records des 100 km et de l'heure sur sa 500 MV-4. Il utilisait pour cela l'anneau de vitesse de 3,976 km.
Les 100 km sont couverts à 233,048 km/h de moyenne et Hailwood couvrit 233,081 dans l'heure. Ces records étaient la propriété de Bob McIntyre qui les avait établi en 1957 à Monza sur la Gilera-4.

Ce premier GP américain du Championnat du Monde est organisé par l'U.S.M.C. et non par l'A.M.A. toujours méfiante vis à vis de la F.I.M.
L'usine Honda n'est pas venue, pour protester contre la date trop avancée du GP.

□ Malgré les doutes sur son engagement, Provini est sur Kreidler en 50. Il cassera en course.
Perris se casse la jambe aux essais des 250 et devra déclarer forfait. Autre blessé aux essais, l'Américain Don Vesco devait piloter une Yamaha officielle et sera remplacé par l'Anglais Phil Read qui sera intégré définitivement à l'écurie Yamaha.
La course voit de nombreuses casses : la Suzuki-4 de Schneider, les Yamaha de Read et Fumio It
ō, la Benelli de Provini (le vieux mono, la 4-cylindres ayant déjà cassé aux essais) et c'est Alan Shepherd qui en profite pour imposer la MZ.
Le second est l'Anglais émigré aux USA Ron Grant (Parilla) qui fera partie au début des années 70 de l'écurie Suzuki aux USA.
Joe Dunphy a été réintegré à la 5ème place après avoir déposé une réclamation. Il avait été initialement classé 12ème avec 23 tours alors qu'il en revendiquait 24. Les livres de Büla donnent le résultat annoncé après la course. Ron Hamilton (USA, Ducati) y était classé sixième.
□ En 500, Hailwood eut fort à faire avec Caldarella sur la Gilera-4 qui cassa sa boîte.
Mike Duff pilotait une Norton de 1957.


Le départ des 250.  (photo Moto-Revue D.R.)


 

Modène (Italie), 19 mars 1964.
Le jeune Giacomo Agostini, pilote officiel Morini en 250cc, remporte sa première course internationale lors de la première manche du championnat d'Italie. Il devance son coéquipier Silvio Grassetti et Bruno Spaggiari (MV).


 

Singapour (Malaisie), 29, 30 mars 1964.
Le japonais Fumio Itō, officiel Yamaha, chute et se blesse sérieusement alors qu'il était de la course principale du GP de Malaisie. Il venait de remporter la course des 250. Bien que rapidement rétabli, il ne reviendra jamais en GP.


 

10 mai 1964

14. GP d'ESPAGNE

Montjuich, Barcelone

50 cc

Hans-Georg Anscheidt

D

Kreidler

125 cc

Luigi Taveri

CH

Honda

250 cc

Tarquino Provini

I

Benelli

sidecars

Florian Camathias
+ Roland Föll

CH
D

Gilera

□ José Busquets a failli signer la première victoire de Derbi. Toutefois sa casse dans l'avant-dernier tour aura permis à son jeune coéquipier de 17 ans, Angel Nieto-Roldan, de marquer ses premiers points en championnat dès son premier GP.
Luigi Taveri offre sa p
remière victoire à la 125 Honda 4 cylindres. Taveri dispose d'une machine officielle mais, étant également pilote d'usine Kreidler en 50cc, il est engagé à titre privé.
Première victoire également pour la Benelli-4 grâce à Tarquinio Provini. C'est la première victoire de la marque depuis le GP de Suisse 1951 (victoire signée alors par Dario Ambrosini qui devait trouver la mort aux essais du GP de France deux mois plus tard).
La redoutable Suzuki 4 cylindres obtient ses premiers points grâce à Anderson tandis que Schneider, 6ème et doublé par Provini sur la ligne d'arrivée, perdra deux places en s'arrêtant croyant la course finie.
□ En sidecar aussi, victoire notable de l'attelage Gilera de
Camathias. C'est la première victoire de Gilera en sides depuis 1957.
A noter le double classement de Chris Vincent en sides (5ème) et en 125 (6ème). Ce sera la seule et unique fois qu'un pilote de sidecar